Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La communication d’équipe et la souveraineté sont les maîtres-mots pour le bon déroulement des activités

Entretien avec Rouven, responsable du département Automation dans la BU Techniques énergétiques

Selon Rouven : « la force réside dans le calme ». Pour gérer les nombreux projets, petits et grands, qu’il a portés dans le domaine de l’énergie, il est indispensable d’adopter une approche pratique. Rouven est une personne pragmatique. Avec son équipe, il gère habilement plusieurs projets en parallèle, garde un œil sur les délais, prend des décisions, et s’occupe de l’administration. Il déborde d’optimisme et est convaincu que rien n’est impossible. Pour cela, il compte sur une bonne cohésion d’équipe.

Quelle fonction occupez-vous au sein d’EQOS et quelles sont vos missions ?

Je travaille chez EQOS depuis mai 2020. Jusqu’à récemment, je travaillais comme chef de projet pour l’automatisation et de la technique des centrales électriques. En avril 2024 j’ai pris la responsabilité de ce service. Maintenant, la gestion et du développement du personnel, du recrutement des employés, de la participation à l’établissement du budget et des prévisions ainsi que de la supervision des projets font partie de mes tâches principales.

Quel est votre parcours ?

J’ai étudié les technologies de l’information et l’électrotechnique à Hambourg. Avant de venir chez EQOS, j’ai surtout travaillé dans les secteurs des technologies de l’automatisation et de la mise en service. Chez EQOS, j’ai ensuite occupé le poste d’ingénieur mise en service et travaillé dans toute l’Europe. J’ai pris en charge mes premiers projets en 2021.

À quoi ressemble une journée type à votre poste ?

Mon travail est très diversifié. La gestion globale des clients est l’une de mes missions principales. En effet, il est essentiel de maintenir des relations étroites avec nos clients. C’est pourquoi j’essaye d’être présent sur place sur les chantiers le plus souvent possible. Avec nos clients, les thèmes abordés sont d’une part l’organisation du tournant énergétique ou l’entretien et la modernisation des centrales de chauffage urbain et des installations de production d’énergie.

Dans le domaine des sous-stations électriques, nous élaborons et fournissons des solutions pour les techniques de protection et de contrôle-commande. Je suis responsable du chiffrage global des projets. Je supervise également les négociations de contrats et m’occupe du traitement des commandes ainsi que de la planification du personnel. En outre, je suis chargé de la communication des informations aux chefs de projet concernés. D’autre part, je suis responsable du respect et de la mise en place des directives HSEQ.

Chaque projet est différent. Le travail à effectuer dépend de la taille et de la complexité du projet. Certains projets dont je suis responsable prennent quelques semaines et d’autres sont plus longs, et peuvent durer plus de deux ans.

Quelles aptitudes sont requises pour occuper votre poste ?

Ma devise est : la force réside dans le calme. Il faut être solide. Souvent, je dois jongler avec plusieurs tâches et en même temps avoir un œil sur tout. Je suis accaparé par de nombreuses choses : certains jours, le temps semble manquer partout. Je dois donc absolument être organisé.

La fiabilité est une autre clé du succès. Il est bon d’entretenir une bonne communication et d’utiliser les forces de l’équipe. Il ne faut pas non plus sous-estimer l’importance de l’écoute. Il est important de prêter une oreille attentive aux collaborateurs et de les motiver.

Je tire également avantage à être totalement serein dans ma collaboration avec les clients. Enfin, l’orientation vers les solutions est un facteur clé de succès dans ce poste. De bonnes aptitudes sociales et la capacité à gérer intelligemment les conflits en font également partie.

Qu’est-ce qui caractérise EQOS en tant qu’employeur ?

EQOS est un employeur résolument moderne et loyal. L’ambiance au sein de l’entreprise est excellente. Beaucoup de collègues se voient en dehors du travail. Je pense que cela se voit. Il y a une forte cohésion. Et tout le monde s’entraide. Il s’agit toujours de donner et de recevoir. « On va trouver une solution ». C’est ce que je pense souvent dans les situations où les choses deviennent vraiment mouvementées. Et je suis fier lorsque nous y parvenons à nouveau.

EQOS est ouvert au changement. J’aime montrer aux candidats les bonnes perspectives qui s’offrent à eux dans un secteur d’avenir. Beaucoup de temps et d’efforts sont et ont été investis, notamment pour garantir une formation de qualité aux apprentis. Ils ne sont pas laissés de côté. Et il en va de même pour les collaborateurs. Il existe par exemple de très bons programmes de formation sur la sensibilisation et la prévention. Les programmes sont adaptés individuellement aux collaborateurs. Le potentiel de développement de chacun est mis en avant. Chez nous, la culture du feedback est essentielle.

« Malgré la numérisation, nous avons besoin de professionnels qui travaillent correctement. L’IA est en marche, mais ce sont les individus qui font le succès d’une entreprise ».

EQOS est ouvert, et les bonnes idées sont plus que bienvenues. De plus, le travail ici reste intéressant grâce aux différents projets et possibilités d’application.

Qu’aimez-vous faire de votre temps libre ?

Je pratique le handball. J’aime également les voyages. Je surtout visiter des villes. Mais ma ville préférée restera toujours Hambourg.